11 Vigier Mittelland Rosmarinweidenroeschen 2

Hurni couvre ses besoins en électricité à 100% avec de l’énergie renouvelable

21.12.2018

Chez Hurni, nous misons sur l’énergie renouvelable. En remerciement de cet engagement en faveur de l’environnement, ESB nous a décerné une distinction. Celle-ci atteste que Hurni Gravier et béton S.A. couvre ses besoins en électricité à 100% avec de l’énergie renouvelable. Mais nous ne nous engageons pas uniquement pour la durabilité dans le domaine de l’électricité. Lisez sous la rubrique «Écologie», dans quels domaines nous œuvrons aussi en faveur de l’environnement.

 

Urkunde ESB neu

HP Challnechwald Ronny Kummer Okt2018

Gravière «Challnechwald» – gravier de la région pour la région

Novembre 2018


Projet «Gravière Challnechwald» sur la bonne voie

Après dix ans de planification, les premiers travaux forestiers et de construction de la gravière Challnechwald ont commencé en novembre 2017. Les gros travaux de construction ont eu lieu en été 2018. Dès 2019, Hurni gravier et béton S.A. extraira le gravier et sable pour assurer ainsi l’approvisionnement à long terme de la région Bienne-Ouest.

Après les premiers travaux de défrichement en hiver 2017/18, le projet de la gravière Challnechwald a été consacré à des travaux de construction intenses jusqu’à la fin de l’automne 2018. Le projet est sur la bonne voie, notamment grâce au beau temps en été et automne. Sur le plan archéologique et écologique aussi tout se passe selon les plans.

La voie pour obliquer à gauche sur la route cantonale, le tracé de la route des marchandises dans la zone d’extraction ainsi que le chantier du Chäppeli ont été réalisés jusqu’à la fin de l’automne 2018. En outre, le sol dans le premier périmètre d’extraction a été enlevé jusqu’à la hauteur de la réserve de gravier. Le beau temps estival a largement contribué à ce que les travaux avancent comme prévu et sans problèmes. Il est très réjouissant que tous les matériaux pour la construction des surfaces imperméabilisées proviennent directement du Challnechwald. De plus, de nombreuses fourmilières ont pu être déplacées avec succès de la zone de défrichement vers d’autres zones forestières.

Jusqu’à présent, pas de découvertes archéologiques

Il y aussi des nouvelles réjouissantes de la part des archéologues. Le Service archéologique du Canton de Berne a commencé ses activités au Challnechwald dès les premiers travaux de construction. Pascal Zaugg, technicien de fouilles, a accompagné les travaux de défrichement et l’enlèvement des premières couches du sol. Dans la zone de la route d’accès, un profil de plus de 70 mètres de long a été ouvert, ce qui a permis aux archéologes d’avoir un aperçu plus détaillé dans le sous-sol. Cependant, aucune structure ou découverte archéologique n’est encore à signaler. La planification des fouilles archéologiques qui débuteront en 2019 va bon train. Dès novembre 2018, l’entreprise forestière de Lyss a défriché les alentours du premier tumulus à étudier à côté de la maison forestière. Les premiers travaux d’excavation devraient commencer ici en avril 2019.

Qu’est-ce qui aura lieu en 2019 ?

Seuls quelques travaux sont effectués en hiver. De nombreux travaux de construction sont par contre prévus en 2019, surtout dans la région du Chäppeli. La future zone d’installation comprend le système de lavage des roues, les installations de pesage ainsi que les places pour les conteneurs et un groupe électrogène de secours. Le premier gravier de Challnechwald doit ensuite fournir l’approvisionnement régional au cours de l’année.

Les partenaires du projet, à savoir la commune de Kallnach, la Bourgeoisie de Kallnach, Hurni gravier et béton S.A. ainsi que le Service archéologique du Canton de Berne fourniront, comme auparavant, des informations régulières sur les travaux.

Informations actuelles sur la page du projet www.challnechwald.ch

Beton 8 v3

Nouveau matériau de construction: béton drainant

Novembre 2018


Hurni cherche toujours de nouvelles façons d’élargir sa vaste gamme de services et de

matériaux de construction. Avec l’utilisation de béton drainant, un nouveau matériau de construction est disponible, qui convient parfaitement pour la pose sur des places extérieures, des routes d’accès ou des réseaux routiers.

Le béton drainant contient des granulats de différentes tailles. Il est composé d’un mélange de ciment, d’eau et justement, de granulats. Le matériau est très poreux, presque un système à cavités. C’est pourquoi l’eau
peut être bien évacuée. C’est un avantage essentiel de ce matériau de construction. En outre, un ajout ciblé de pigments de couleur sélectionnés permet de varier la couleur du revêtement de drainage et de l’adapter au cadre environnant. Des tests de coloration et de granulométrie ont été effectués sous la direction de Martin Benninger. Le résultat a convaincu: «Le béton drainant offre des possibilités multiples d’utilisation et laisse une grande liberté de conception», selon Martin Benninger. La pose se fait sans joints et la structure de la surface est variable.

MOS0421

Point de recyclage de Remo Recycling sur le site de la Müve

Novembre 2018


Depuis un certain temps, la société Remo Recycling exploite un point de collecte des déchets métalliques, électriques, électroménagers et de cuisine, ainsi que des éléments lumineux et batteries en tous genres sur le site de la Müve à Bienne. Selon la devise «Tout d’une seule main», le Groupe Hurni élargit son offre d’élimination
et propose désormais aussi des services dans ce domaine.

Les clientes et clients de la Müve apprécient le point de collecte généreux à l’entrée du site. En conséquence, les réactions des clients ont été positives et les quantités collectées se laissent aussi voir. Pas moins de 100 tonnes de fer sont déposées par mois. En outre, 65,9 tonnes de déchets électriques et 1 tonne de lampes néon sont produits en six mois. Les appareils électroniques de divertissement pèsent lourdement avec 64 tonnes en six mois. La part des appareils ménagers est de 210 tonnes. Heinz Gstrein est responsable de l’élimination adéquate et appropriée. Le directeur de Remo Recycling ouvre la voie au transport vers les usines de traitement spécifiques
externes. Grâce à l’infrastructure existante de Remo Recycling, cet élargissement de l’offre a pu être intégré au mieux dans les opérations quotidiennes.

Foto 9

Assainissement de substances nocives et déconstruction à Bienne-Boujean

Novembre 2018


Le lotissement «Parc de Boujean» va voir le jour à Bienne-Boujean. Mais avant que les premiers travaux de construction puissent débuter, les bâtiments existants ont dû céder la place. Il s’agissait de séparer les matériaux pollués des matériaux de construction recyclables. La division excavation et déconstruction du Groupe Hurni en a assumé la responsabilité.

Un nouveau lotissement doit voir le jour à la rue Jakob 1 à 5, au coeur de Bienne-Boujean, à savoir le «Parc de Boujean». Mais avant de créer du nouveau, l’ancien doit céder la place. La division excavation et déconstruction a été chargée de l’assainissement de substances nocives ainsi que de la déconstruction des bâtiments existants. La séparation des matériaux pollués des matériaux de construction recyclables a été un grand défi.
Afin que cela puisse être mis en oeuvre professionnellement, le complexe de bâtiments concerné a été recouvert d’un film protecteur. Puis, peu à peu, la déconstruction des bâtiments et la séparation professionnelle des différentes matériaux ont pu avoir lieu. En plus d’un assainissement de substances nocives sûr, le plus de matériaux possible devait être recyclé, pour ainsi clore le cycle de matériaux de construction. Le résultat se laisse voir. Grâce aux mesures mises en place, une grande partie du matériel de démolition a pu être recyclée. Les matériaux de tri non recyclables, du fibrociment (eternit), bois et matériel contaminé ont été éliminés de manière sûre et respectueuse de l’environnement.